20 décembre 2006

Le gouvernement renonce définitivement à la sélection à l'entrée du Master !

La DGES confirme l'arrêt des discussions sur la sélection à l'entrée du master

La DGES (direction générale de l'enseignement supérieur) a confirmé lundi 18 décembre 2006, lors du CNESER, que "la discussion sur la révision de l'arrêté master ne porte plus sur une évolution des conditions d'admission", affirme l'UNEF. Ainsi, "la possibilité pour les universités de sélectionner les étudiants après la licence est définitivement abandonnée", se félicite le syndicat étudiant.

Les ministres Gilles de Robien et François Goulard avaient déjà annoncé le 15 décembre leur volonté de ne pas instaurer de "sélection après la licence". "Un tel principe serait contraire à l'esprit de la loi de 1984 que le gouvernement n'entend pas modifier", ajoutaient-ils (L'AEF du 15/12/2006). Or, d'après l'UNEF, la DGES avait déclaré "maintenir sa volonté de permettre aux universités qui le souhaitent de sélectionner après la licence", lors du comité master du 15 décembre (L'AEF du 15/12/2006).

Jean-Michel Jolion, élu au CNESER et président du comité de suivi master, confirme à L'AEF que la DGES a apporté des précisions après la réunion du comité de vendredi: "Elle a annoncé que la maîtrise des flux à l'entrée du master était retirée de la concertation sur le master."

L'UNEF "se félicite de cette victoire". Elle a été "obtenue grâce à une campagne de pétitions massive auprès des étudiants, et au rejet par plusieurs conseils d'administration d'universités d'une possible sélection à l'entrée du master". Le syndicat "espère que cette clarification permettra de voir s'ouvrir de larges discussions sur l'ensemble des cursus LMD, sur les moyens de lutter contre l'échec en premier cycle, mais également sur la question des masters".

Posté par Unef Brest à 13:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Le gouvernement renonce définitivement à la sélection à l'entrée du Master !

    Bravo aux militants !

    Et oui, une fois de plus cette victoire revient aux militants de l'unef qui ont mené une campagne acharnée dans plusieurs grandes villes pour denoncer cette mesure inutile et injuste. C'est donc grâce à eux et aux étudiants qui ont su être receptifs que nous avons obtenu cette victoire... Mais ne relachons pas otre vigilance !
    JOYEUX NOËL A TOUTES ET TOUS...

    Posté par Belle des champs, 25 décembre 2006 à 10:50 | | Répondre
Nouveau commentaire